Instance nationale pour la protection des biens publics au Maroc (INPBPM)

Instance nationale pour la protection des biens publics au Maroc (INPBPM)


inpbpmbas.jpg


inpbpmbas.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. ali 06/06/2018

Lancement d’un appel d’offres qui ne comprend pas les mesures de contrôle légales des marchés publiques à la Direction Régionale Atlantique Sud et du port d’Agadir de l’Agence Nationale des Ports/Appel d’offres 26/ANP/DRAS/18 : Travaux d’entretien du slipway au port d’Imessouane

Je tiens à vous informer que l’Agence Nationale des Ports au port d’Agadir compte lancer un appel d’offres pour l’entretien d’un slipway au port d’Imessouane, des non conformités énormes et des mesures de contrôle non légales sont détectées au niveau de l’appel d’offres prévu son ouverture le 07/06/2018. Parmi ces irrégularités et non-conformités, nous citons :
- Au niveau de la consistance des travaux article 2 du CPS, le nettoyage des sables et déchets concerne la partie immergé ou non du slipway du port, alors que la partie immergé n’est pas très grande et les quantités estimés au niveau de cet appel d’offres sont de 15 000m3 de déchets constitué dans la totalité de sable de mer, une quantité énorme de sable non présente actuellement sur le slipway, et on ne sait pas comment l’Agence Nationale des Ports a pu estimer cette quantité.
- Aucune méthodologie n’a été dicté au niveau dudit CPS pour estimer les quantités à attacher au titulaire par la suite, ce qui est non conforme et ne respecte pas les procédures et les exigences des marchés publiques, une quantité de 15000m3 peut être attachée alors qu’il n’ y a pas d’éléments tangibles qui prouvent que le titulaire a dragué 15000m3.
- Article 37 du CPS, le CPS exige au titulaire de charger sur camions les matériaux dragués constitués principalement du sable de mer et les transporter dans un lieu préalablement fixé par le Maitre d’Ouvrage sur un rayon de 30 Km, pourquoi ne pas donner au titulaire le choix de décharger en mer ou en terre et pourquoi insister sur la décharge du sable marin pour une quantité de 15 000m3 (qui n’est pas généralement un déchet) par camions dans un endroit désigné par le Maitre d’Ouvrage, quel est le but recherché de cela ? et est ce que l’ANP a le droit d’exiger des choses pareils ???

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Copyright © Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc - Blog créé avec www.e-monsite.com email :inpbpm@ifrance.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site